Une efficacité sans pareil

Efficacité

La solution ZEROSPAM est testée en continu par VBSpam depuis mars 2012. Notre taux de capture est régulièrement supérieur à 99.9%.

Le taux de capture moyen des 10 derniers tests : 99.88%

Taux de capture des 10 derniers tests :

Septembre 2018 99.88%
Juin 2018 99.91%
Mars 2018 99.64%
Decembre 2017 99.96%
Septembre 2017 99.98%
Juin 2017 99.91%
Mars 2017 99.95%
Decembre 2016 99.87%
Septembre 2016 99.92%
Juillet 2016 99.82%
Mai 2016   99.94%

Certifications VBSpam Plus - AUCUN faux positif (FP)

À six reprises, nous avons reçu la certification VBSpam+. Cette certification demande un taux de capture d'au moins 99.5%, zéro faux positifs et un taux de faux positif de moins de 2.5% pour les infolettres.

Janvier 2013 Septembre 2013 Janvier 2014 Juillet 2014 Janvier 2015 Novembre 2015
VBSPam-Plus award VBSPam-Plus award VBSPam-Plus award VBSPam-Plus award VBSPam-Plus award VBSPam-Plus award

 

Virus Bulletin et le programme d'évaluation VBSpam

Virus Bulletin a débuté en 1989 au Royaume-Uni sous le format d'un magazine dédié à la détection et la prévention de logiciels malveillants et est rapidement devenu une référence dans l'industrie. Depuis plusieurs années, Virus Bulletin offre une série de tests et certifications indépendantes pour les produits anti-virus. En 2009 le programme VBSpam est mis en place, question d'évaluer les performances des solutions anti-spam. De nombreux grands acteurs du secteur anti-spam participent à cette certification, qui publie gratuitement ses rapports.

Pour plus de détails au sujet des méthodologies et résultats de tests VBSpam :
https://www.virusbulletin.com/testing/vbspam/vbspam-methodology

 

Liens utiles

" À mon avis, une des forces majeures de ZEROSPAM est l'expertise de leur techniciens. C'est un avantage précieux qui les distingue réellement des autres fournisseurs. Interagir avec des professionnels qui peuvent vous donner une réponse claire et précise quand il y a un problème... ça n'a pas de prix. Je peux ensuite revenir vers mes clients et leur dire exactement ce qui se passe avec leurs courriels. "

- F. Lessard Novacom
';