Meilleures pratiques d'envoi

Nous voulons tous que nos courriels se rendent à destination sans embûches, par contre de nombreux facteurs peuvent faire dérailler. Il est surtout vrai des envois à nature commerciale, parfois appellé du Grey Mail. Cette section existe afin d'aider ceux qui envoient des courriels et pour expliquer les meilleures pratiques d'envoi afin d'augmenter la livraison de leurs courriels.

Réputation, réputation et réputation

La réputation de votre passerelle (domaine et adresse IP) est la première chose à vérifier. Votre domaine ou votre adresse IP peut faire partie d'une liste noire (blacklist) à votre insu. Il est donc important de vérifier régulièrement le statut de sa réputation et de réagir rapidement dans un cas de mise en liste noire. Cet outil pourrait vous aider à déterminer si des listes noires sont la source de vos problèmes d'envois : http://multirbl.valli.org/.

SVP ne pas inonder

Envoyer un grand volume de courriels peut paraître assez suspect. Si vous avez à envoyer un volume important de courriels, assurez vous de limiter le début d'envoi et d'envoyer une petite quantité de courriels à la fois. Si vous tappez les limites de réception d'un serveur, vous risquez de reçevoir une erreur ‘421 Temp Fail’. Puisque c'est une erreur temporaire, votre serveur retentera l'envoi automatiquement plus tard.Utilisez la canalisation (pipelining) avec soin, puisqu'un grand nombre de courriels envoyés par connexion pourrait vous pénaliser.

N'utilisez pas une adresse IP dynamique

Les adresses IP dynamiques ne devraient pas être utilisées pour des serveurs de courriels, que ce soient des serveurs Exchange ou autre. Ils sont souvent utilisés par des spammeurs et auront un effet négatif sur votre réputation.

SPF

Avois un enregistrement SPF valide augmente le potentiel de livraison de vos courriels. Usurper une domaine qui ne vous appartient pas compromet immédiatement votre envoi. Assurez-vous de comprendre le SPF et de vérifier que votre serveur d'envoi est autorisé dans votre SPF.

Soyez polis en communiquant correctement (le SMTP)

Le SMTP est un protocole qui a des règles bien définies. Il est donc important que votre serveur d'envoi respecte ces règles. Il devrait s'annonver avec une bannière EHLO valide selon la RFC 5321, différencier entre les erreurs temporaires et permanentes et respecter l'ordre d'une transaction SMTP.

Quoi dire au sujet du contenu?

Votre contenu à un impact direct sur la livrabilité du courriel. Un courriel de nature commerciale et non-solicité est suspect et doit être envoyé avec consentement. Si le courriel est de nature commerciale ou est une infolettre, il devrait avoir un lien de désabonnement. Si le lien de désabonnement est non-fonctionnel ou s'il est absent pourrait vous voir bloqué.

Utilisation d'un tiers pour l'envoi

Si vous envoyez des courriels de nature commerciale, notre meilleur conseil est de ne pas le faire avec votre serveur puisque vous risquez de voir vos courriels bloqués et la réputation de votre serveur compromise. De nombreux tiers réputables existent et peuvent vous offrir un service qui respecte les règles, fournit des rapports de livrabilité et des statistiques sur les envois à un prix raisonnable.

Assurez vous que Postmaster fonctionne

Postmaster@domaine.com et abuse@domaine.com sont des adresses standards qui devraient fonctionner pour votre domaine. Si ces adresses sont non-fonctionnelles, ça pourrait compromettre nos capacités à vous assister.

Comment devrais-je composer mes courriels pour éviter qu'ils soient bloqués?

C'est une question commune pour notre équipe technique. Les fournisseurs de sécurité anti-spam ont tous leurs variations sur les algorithmes utilisés et les facteurs de pointages, mais certaines caractéristiques communes existent. Vos courriels auront de meilleures chances de se rendre à destination si vous respected les points suivants :

  • N'écrivez pas uniquement en lettres majuscules
  • Ajoutez un sujet valide et détaillé
  • Envoyez plus que juste une image ou un URL
  • Méfiez-vous des termes tels que Offre gratuite, cliquez maintenant et urgent
  • Évitez l'utilisatoin des réducteurs d'URL (URL shorteners)
  • Personalizez votre courriel en ajoutant le nom complet du destinataire
  • Une formule de politesse "cher <adresse courriel>" est très suspect
  • Utilisez du contenu HTML validé
  • N'ajoutez pas du Javascript dans vos courriels
  • Envoyez à partir d'une paserelle ayant une excellente réputation
  • Utiliser des tiers pour les envois de masse
  • Traitez vos messages de rebond et nettoyez vos listes de contact quand vous les obtenez

Aucun enregistrement MX

Le filtres ZEROSPAM n'acceptent pas les courriels de domaines qui n'ont aucun enregistrement MX pour la simple et bonne raison qu'il nous serait impossible de réacheminer les messages de rebond.

Nous croyons que c'est du spam

Un rejet en raison d'un verdict spam sera le cas le plus évident pour vous. Étant donné que les filtres ZEROSPAM ont un très bas taux de faux positifs, vos courriels légitimes ont très peu de chances de se voir bloqués. Si ça arrive, un courriel de rejet vous est retourné qui vous permet de contester le verdict spam. Toutes ces requêtes sont manuellement traités dans les 24 heures suivant la réception. Les courriels classifiés comme spam sont placés dans la quarantaine de notre client et c'est à leur équipe -et non aux techniciens ZEROSPAM- de déterminer s'ils veulent reçevoir le courriel. Votre meilleure option serait de contacter votre destinataire pour qu'il puisse relâcher le courriel de sa quarantaine. ZEROSPAM n'ajoutera pas un domaine en liste blanche uniquement parce qu'un expéditeur nous le demande.

Vous avez été blacklisté par le destinataire

Il se pourrait que notre client ait décidé qu'il veut mettre votre domaine ou votre adresse en liste noire. C'est une décision qui leur appartient entièrement et il faudra les contacter pour revirer la situation.

Les applications web qui font des envois

Nous avons trouvé que de nombreuses applications web envoient des courriels en employant des pratiques qui augmentent considérablement le risque que leur courriel soir bloqué. Ils usurpent un domaine qui ne leur appartient pour faire leur envoi. Ils ne traitent pas correctement les différents messages de rejets (temporaires ou permanents) comme ce devrait un serveur de courriels. Ils n'ont presque jamais des limites sur leur débit d'envoi. Puisque les applications web n'agissent souvent pas en bon serveur de courriels, il est préférable que votre application web relaye ses courriels vers un relais SMTP sortant dédié.

';